Madagascar
Pourquoi Madagascar ?
Quand partir ?
Vols et transports
Infos pratiques
Carte
Voyage Inédit
Qui sommes-nous ?
Nos tarifs
Tourisme responsable
Le Blog
Nous contacter
Témoignages
Sur mesure
Voyage de noces
Famille
Tél: 01 44 79 38 18
Accueil Pourquoi Madagascar ?
une plage de Tsarabanjina








Tsarabanjina








L'allée des baobabs








Lémurien bambou








Malagasy Kingfisher








13-nosy_be.jpg








11-enfant_anjajavy.jpg

Pourquoi Madagascar ?

Imprimer Envoyer

Chacun a ses raisons d’aimer Madagascar, pays qui ne laisse jamais indifférent. Nous n’en citerons ici que quelques unes des plus évidentes, vous laissant le soin de découvrir sur place les vôtres.

- Un pays francophone avec seulement 1 à 2 heures de décalage horaire
A quelques 10h d’avion de France, Madagascar vous offre du soleil quasi toute l’année sans vous faire subir de décalage horaire. Sauf à vous rendre dans des coins reculés de brousse, on vous parlera un français parfait, reste d’un temps où Madagascar était encore une colonie française.

- Une île de l’Océan Indien

Baignée à l’Est par l’Océan Indien et à l’Ouest par le Canal du Mozambique, Madagascar offre quelques 5000 kilomètres de côtes. On y trouve de belles plages de sable blanc, des eaux turquoises et des fonds sous marins vierges à explorer. A la différence de ses voisines (les Seychelles, Maurice ou la Réunion), l’île de Madagascar est très étendue. Sa superficie est égale à celle de la France et du Bénélux.

- Une grande diversité de paysages

4ème plus grande île du monde par sa superficie, l’île de Madagascar offre une extraordinaire diversité de paysages. Au centre, les maisons traditionnelles en pisé rouge surplombent des rizières en terrasse à l’allure très asiatiques. Le versant Est souvent baigné de pluie affiche une végétation luxuriante tandis qu’à l’extrême sud, les épineux jaillissent d’étendues semi-désertiques. Au Nord, la superbe baie de Diego garde les traces du dernier avant-poste de la colonisation française. Autour de Nosy Be, des archipels de rêve rappellent les petites îles des Maldives. A L’Ouest, la savane évoque l’Afrique tandis que la déforestation fait apparaître de grands trous de latérite qui donne l’impression que cette belle terre saigne.

- Le sanctuaire d’une faune et d’une flore unique au monde
Les scientifiques expliquent l’apparition de Madagascar par la dislocation d’un ancien continent : le Gondwana il y a plus de 120 millions d’année. Cet isolement précoce de Madagascar a permis la conservation de nombreuses espèces animales et végétales disparues ailleurs : le lémurien notamment. Il n’ y a pas à Madagascar de « Big Five » comme chez ses voisins africains mais on trouve une faune et une flore endémique et originale : lémuriens, caméléons, baobabs, orchidées, geckos pour ne citer que les plus populaires.

- Un peuple entre Asie et Afrique

La richesse de la culture malgache doit beaucoup au formidable melting pot de migrations qu’a connu le pays à travers les siècles. Le peuple malgache doit principalement son origine aux migrants venus du Sud-Est asiatique, notamment Java et Borneo il y aurait 2 millénaires. Se sont ensuite mélangés des migrants venus d’Afrique de l’Est puis des apports arabes et européens. Aujourd’hui, le peuple malgache compte quelques 17 millions d’habitants, répartis en 18 groupes ethniques. Les dialectes malgaches d’aujourd’hui sont encore proches des langues parlées en Indonésie et aux Philippines mais enrichies de nombreux apports africains. Entre Asie et Afrique, Madagascar ne ressemble vraiment ni à l’un ni à l’autre. Comme un continent à part, Madagascar s’est forgé une culture propre notamment autour du Culte des ancêtres et des fady (tabous locaux), fondamentaux dans la spiritualité malgache.

- Un tourisme encore peu développé
Le tourisme à Madagascar est encore jeune. De nombreuses routes ne sont encore fréquentables qu’en 4x4 au prix de gros efforts et le nombre d’hôtels de grande qualité sont encore restreints. Mise à part la région de Nosy Be et quelques points d’attraction très fréquentés, on a rarement l’impression à Madagascar d’être dans des « pièges à touristes » ou de n’avoir avec les locaux que des rapports d’argent. Le plus souvent les rencontres sont vraies et sympathiques. Et vous pouvez profitez de grands espaces ou de plages désertes en ayant l’impression d’être seuls au monde.


On arrive à Madagascar avec des rêves d’exotisme, on repart un peu différent. Pour peu qu’on vive son voyage mora mora et qu’on se laisse simplement surprendre.