Madagascar
Pourquoi Madagascar ?
Quand partir ?
Vols et transports
Infos pratiques
Carte
Voyage Inédit
Qui sommes-nous ?
Tourisme responsable
Nous contacter
Témoignages
Sur mesure
Voyage de noces
Famille
Accueil NATURE Le Parc National de Bemahara
Poser vos questions et construire votre voyage sur-mesure :
Contacter un spécialiste :
  01 44 79 38 18

demandedevis.gif
 

Le Parc National de Bemahara

Imprimer Envoyer
EN BREF
Vous aimerez :
- Ses impressionnantes aiguilles de pierre, inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco
- Evoluer au milieu de ces cathédrales de karst via des canyons, échelles ou pont suspendu
- Les aloès, pachypodiums et euphorbes qui survivent dans cet univers minéral.

L’avis du spécialiste :

Avec des « Tsingy » allant jusqu’à 50 m de haut, le parc abrite les plus impressionnantes formations calcaires de l’île

. Si le spectacle de ces pointes acérées est proprement à couper le souffle, il faut souligner qu’il se mérite : l’accès au parc est pénible, les hébergements disponibles sommaires et la visite des grands Tsingy très sportive.
Une découverte donc à réserver aux plus motivés. Aux autres, on conseillera plutôt les Tsingy de l’Ankarana dans le Nord de l’Ile, de taille certes un peu plus modeste mais qui permettent de découvrir l’étrangeté de ce phénomène géologique dans des conditions plus aisées.

+ DE DETAILS

Environnement :

Avec une superficie de 157 000ha, le parc national des « Tsingy de Bemaraha » comprend une réserve naturelle intégrale et au Sud, une réserve de 72 000 ha ouverte aux visiteurs depuis 1997.
Le plateau de Bemaraha, situé à une altitude de 934 mètres, est constitué de dépôt de calcaires massifs. L’érosion de l’eau a sculpté de profondes crevasses séparées par des lames et des pointes aiguées.Le long plateau de Bemaraha au relief déchiqueté de Tsingy est recouvert par une forêt sèche dans sa partie occidentale. Dans sa partie orientale, la forêt est entrecoupée de savane.

La flore :

La réserve de Bemaraha abrite des espèces végétales originales, à 85% endémiques.
Au sommet des Tsingy, on observe des plantes adaptées à la sécheresse: toutes sortes d’euphorbes, de pachypodium ou des aloès dont les fleurs rouges ressortent dans cet environnement de karst gris.

La faune :

La diversité des lieux permet de trouver une faune extrêmement riche. On observe :
- une dizaine de lémuriens : le microcèbe, le phaner à fourche, l’hapalémur gris, le lépilémur mustélien, le maki à front rouge et le propithèque de Decken
- de nombreux reptiles dont caméléon Brookesia et Uruplatus
- 90 espèces d’oiseaux dont l’aigle pêcheur de Madagascar
- le fosa

Informations pratiques :

- Le parc national des Tsingy de Bemaraha se situe à 190 km au Nord de Morondava, à une journée de 4x4 (environ 10h).Vous y accéderez en passant par la fameuse allée des baobabs puis Belo-sur-Tsiribihina. Là, vous traverserez le fleuve sur un bac avant de poursuivre par une piste très mauvaise jusqu’aux rives de la Manombolo et au bureau du parc.
- La visite est uniquement possible durant la saison sèche (de mai à novembre ). Durant la saison des pluies, la hauteur des eaux de la Manombolo et le mauvais état de la piste empêche l’accès au parc. La localité la plus proche est Bekopaka à 2km.
- On distingue habituellement la visite des « Petits Tsingy » de celles des « Grands Tsingy ».
- Le secteur des « Petits Tsingy » n’est qu’à une centaine de mètres du bureau. Le circuit qui permet de les parcourir prend environ 2h via des sentiers et belvédères aménagés. Accessible à tous, il permet d’observer des Tsingy de 10 à 20 m de haut.
- Pour la visite des « Grands Tsingy », il vous faudra mettre le 4x4 sur un bac pour traverser le Manambolo puis subir encore 17 km de pistes difficiles. Le circuit lui-même est sportif et prendra environ 6 h via des échelles, des escaliers de pierres, des canyons étroits et un impressionnant pont en suspension. Vos efforts d’escalade seront récompensés par le spectacle de Tsingy peuvent aller jusqu’à 50m de haut.
Pour ce circuit, il est indispensable d’être en bonne condition physique et munis de bonnes chaussures. Ce circuit est déconseillé aux personnes de forte corpulence (étroitesse de certains canyons) et aux personnes sujettes au vertiges.
- Une descente en pirogue du fleuve Manambolo permet de se reposer de la marche et d’observer une cave avec stalactites et stalagmites impressionnantes.

LES HOTELS

L'ORCHIDEE DU BEMARAHA

Une nouvelle adresse qui est aujourd'hui l'option la plus confortable à proximité du parc de Bemaraha.
lirelasuite.gif

LE RELAIS DES TSINGY

Un hôtel simple mais raisonnablement confortable en bordure du parc des Tsingy de Bemaraha.
lirelasuite.gif